Photos légumeswww.photo-libre.fr

 

En France, la consommation de légumes est en baisse constante depuis les années 60 (moins 9kg par foyer et par an entre 1960 et 2000). A chaque génération, 100€ de moins sont dépensés par an pour l’achat de légumes (Crédoc, 2007).

La raison principale invoquée pour cette non-consommation de légumes est le prix.

Quand on sait qu’en moyenne le prix d’un kilo de légumes se situe autour de 1,91€ pour du conventionnel et 3,21€ en bio (selon Familles Rurales), il y a de quoi se poser des questions.

Apparemment, les français ne comprennent pas l’origine du  prix des légumes. Dans l’imaginaire collectif, il semblerait que le légume soit un don gracieux de la nature, que l’agriculteur n’a qu’à se baisser pour ramasser. Du coup, pas question d’y mettre le prix.

En revanche, pas de soucis pour payer un smartphone plusieurs centaines d’euros, c’est de la tech-no-lo-gie !

En effet, l’INSEE nous apprend que  la part des produits des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le budget des ménages est passée de 1,3 % à 4,2 % entre 1960 et 2005. Aujourd’hui, le budget moyen d’un français pour les TIC (internet, dvd, jeux de console…) est de 113€ mensuel (source Agence Française pour le Jeu Vidéo). Par ailleurs, ce budget  serait supérieur chez les employés que chez les cadres.

Consommer des légumes, question de prix ou de priorités?